Augmentation du cout du fret maritime : dois-je(encore) m’inquiéter en 2022 ?

|

Ce n’est plus une nouveauté, voilà presque deux ans qu’importer(notamment en provenance d’Asie) représente une nouvelle problématique de poids : un cout de transport jusque-là exorbitant !

L’augmentation du cout du fret maritime notamment, qui a impacté les distributeurs et les fabricants tout au long de 2020 et 2021, pourrait perdurer jusqu’en 2024 (oui..) avant de revenir à des niveaux normaux de période pré-Covid19.

Avec une phase de pic ressentie en Septembre et Octobre 2021 derniers, certaines routes ont subi des augmentations jusqu'à +300%. d’après le Shanghai Sea Exchange. Un point positif cependant, le pire semblerait désormais derrière nous. Ouf !

Une (légère)baisse des prix à court terme, mais une congestion persistante.
Depuis maintenant 21 mois l’augmentation du cout du fret maritime a métamorphosé le processus d’approvisionnement. Chaque import et/ou export a été reconsidéré selon son importance. Nous arrivons à un stade ou une multitudes d’organisations se demandent si les importations en valent même la peine au vu de la période donnée.

En sus, une congestion de la chaîne d'approvisionnement a persisté et provoqué un impact important sur les tarifs que les distributeurs et clients finaux paieront au prix fort dans l'ensemble de l'économie à grande échelle.

En revanche, un point positif dans l’ensemble semble être porteur de bonnes nouvelles, une baisse à été remarquée et plus spécialement sur les routes Asie-Europe .Élément qui devrait donner du baume au cœur aux importateurs Européens.

Que faire : anticiper mes stocks ou reporter ?
Un dilemme de taille pour tout importateur qui s’apparente à une technique boursière, « quand acheter au bon moment ? » .

L’ensemble des indicateurs laissent penser qu’en considérant une baisse des couts du fret maritime mais en incluant une inflation en amont comme en aval génèrerait une hausse de prix à l’arrivée. Donc quoi qu’il en soit une augmentation des prix à destination finale. CFQD d’une situation de mise à l’évidence qu’il n’y aurait donc pas de « bons » ou « mauvais » moments pour valider ses processus d’imports ou d’exports.
Cependant une ligne rouge pourrait être franchie dans l’hypothèse ou une augmentation du cout du fret maritime (ex : un nouveau variant du Covid19 ou une tension politique est-ouest) pourrait ressurgir et s’additionner a une inflation déjà présagée pour 2022.

Ces dernières semaines du T4 2021 représentent donc pour les importateurs une certaine facilité d’accès aux fournitures et produits nécessaires pour répondre à la demande occidentale.

Reste à savoir si nous assistons à un soudain « cessez-le-feu » ou bien l’entrevue d’un retour à la normale, les prochaines semaines nous le confirmeront.

En attendant, les équipes de WeSourcr se tiennent disponibles afin de vous offrir le projet d’import idéal peu importe la difficulté de la période.

Ils nous ont fait confiance

Les Mousquetaires
Vinci
La région Auvergnes Rhones Alpes
Kingspan
Nous simplifions le sourcing produit & l'approvisionnement de nos clients

Essayez gratuitement notre solution et créez votre première demande de sourcing.